logo mes_0.png

facebook.png      youtube.png

Monsieur le Ministre, accompagné de Monsieur le Ministre Délégué, président une réunion pour présenter les contenus du projet de loi relative au système d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique conformément aux dispositions de la loi cadre

Le Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Saaid AMZAZI, accompagné du Ministre Délégué chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Driss OUAOUICHA, ont présidé, vendredi 5 mars 2021 au siège du Ministère à Hassan - Rabat, une réunion pour présenter les fondements et les contenus du projet de loi relative au système d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique conformément aux dispositions de la loi cadre 51.17. Et ce, en présence de Monsieur le Secrétaire Général du Département, ainsi qu'un nombre de Responsables de l’Administration Centrale.

Ladite réunion a été consacrée à présenter un exposé proposant une nouvelle approche basée sur la consolidation des principes de bonne gouvernance, la rationalisation de l'utilisation des ressources, la bonne conduite et l'évaluation régulière. Cette approche repose principalement sur :

  • La validation des acquis de l’expérience ;
  • La diversification des modes d’enseignement ;
  • Le développement des compétences linguistiques ;
  • Le renforcement de la mobilité au niveau national et international conformément au principe de fonctionnement du Système de Crédits ;
  • L'adoption des technologies éducatives numériques dans les systèmes de formation ;
  • La mise en œuvre de l'article 16 de la loi cadre en adoptant une stratégie nationale pour la recherche scientifique et l'innovation ;
  • L'adoption d'une approche participative pour l'adéquation des méthodologies et des programmes pédagogiques et scientifiques, et veiller à la renouveler de manière continue ;
  • Le renforcement de l'indépendance de l'université à travers le cadre contractuel ;
  • Faire de l'étudiant l'axe principal de la réforme en renforçant ses capacités méthodologiques, scientifiques et cognitives et en développant ses propres capacités, tout en veillant à garantir ses droits et son engagement envers ses obligations ;
  • Donner la dimension pragmatique conformément à ce qui est prévu à l'article 44 de la loi cadre en considérant le cadre contractuel stratégique global entre l'État et le secteur privé selon une approche qui consacre un Système unifié à multiples acteurs pour offrir le service public de l'éducation.